Oracle pl sql trigger updating

Oracle responds with excellent performance in demanding environments.L'avantage principal du dclencheur rside dans le fait que le code est centralis dans la base de donnes, et se dclenchera quel que soit l'outil utilis pour mettre jour ces donnes, donnant ainsi l'assurance qu'une utilisation d'un ordre DML depuis Sql*Plus, Forms ou n'importe quelle application tierce procurera un rsultat identique sur les donnes l'inconvnient principal du dclencheur rside dans le fait que son excution utilise des ressources qui peuvent augmenter sensiblement les temps de traitement, notamment lors de modifications massives apportes sur une table Les ordres SQL (SELECT, INSERT, UPDATE, DELETE) contenus dans le bloc PL/SQL et qui se rfrent la table sur laquelle s'excute le dclencheur peuvent gnrer l'exception ORA-04091 TABLE IS MUTATING (pour une explication dtaille du problme des tables en mutation, rfrez-vous l'article Rsolution du problme de la table mutante (ora-04091) par Pomalaix Le bloc PL/SQL qui constitue le trigger peut tre excut avant ou aprs la vrification des contraintes d'intgrit Il peut tre excut pour chaque ligne affecte par l'ordre DML ou bien une seule fois pour la commande Seules les colonnes de la ligne en cours de modification sont accessibles par l'intermdiaire de 2 variables de type enregistrement OLD et NEWOLD reprsente la valeur avant modification OLD n'est renseigne que pour les ordres DELETE et UPDATE.Elle n'a aucune signification pour un ordre INSERT, puisqu'aucune ancienne valeur n'existe NEW reprsente la nouvelle valeur NEW n'est renseigne que pour les ordres INSERT et UPDATE.Elle n'a aucune signification pour un ordre DELETE, puisqu'aucune nouvelle valeur n'existe Ces deux variables peuvent tre utilises dans la clause WHEN du dclencheur et dans la section excutable Dans cette section, elle doivent tre prfixes comme des variables htes avec l'oprateur : Les noms de ces deux variables sont fixs par dfaut, mais il est possible de les modifier en prcisant les nouveaux noms dans la clause REFERENCINGREFERENCING OLD AS nouveau_nom NEW AS nouveau_nom Evt. table reprsente le nom d'une colonne de table imbriquerfrencement reprsente le renommage des valeurs OLD et NEW Dans le cas d'un dclencheur BEFORE UPDATE ou AFTER UPDATE, la clause OF peut tre ajoute aprs le mot cl UPDATE pour spcifier la liste des colonnes modifies.DML reprsente l'vnement INSERT ou UPDATE ou DELETEEvt. Cela permet de restreindre l'activation du dclencheurs sur les seules colonnes vises.PL/SQL (Procedural Language extension of SQL) is a procedural language created by Oracle.It is a combination of SQL along with the procedural features of programming languages.The DML operation involves updating a million records.It does not make sense to let Oracle perform the update, only to have it canceled or rolled back because you used an AFTER trigger instead of a BEFORE trigger to check the time of day.PL/SQL allows to simplify application development and improve performance.The PL/SQL tutorial presents how to use PL/SQL to add business logic to a database application.

SHOW COMMENTS

Comments Oracle pl sql trigger updating

The Latest from polarspirit.ru ©